Sylviane Selma Sculpture

La sculpture est pour Sylviane Selma un lieu de transition, Pont Euxin de l’humain mais aussi entre les matières. C’est le moment de la rencontre qui importe.

A l’écoute des mélodies de la Terre, l’artiste trouve localement, taille et polit les marbres et pierres fines, dans un soucis de ne pas participer à l’exploitation des humains et des matières ailleurs. Et parce que cette méthode permet de trouver les morceaux choisis de pierres qui entrent en résonance avec les bronzes pré-conçus. Ce sont des histoires d’itinéraires faits pour se rencontrer.

Ainsi, son pied à terre étant depuis quelques années dans les Pyrénées, Sylviane explore les marbres ariégeois et autres pierres fines tout en continuant à explorer l’univers du bronze et d’autres techniques.

Actuellement, elle se consacre au geste libre calligraphique dans des collections où les sculptures sont comme des contenants d’émotions, des étendues suggérées, des matières contrastées ou continuées (marbres locaux, bronze, métaux flottés, feuilles de cuivre, feuilles d’or)

Egalement, la série « animal » initiée par un oiseau réalisé pour une commande privée. Dès lors, il s’agit de réagir à la matière proposée. Argile, ardoise, bronze, marbre portent la diversité et invitent le geste à explorer. Quelle Nature voulons-nous ?

« Mes créations reflètent un œil immergé dans divers cultures orientales où j’ai vécu des décennies. Mes sculptures de petites tailles à tailles monumentales sont en Europe (France, Allemagne, Irlande, Italie), Syrie, Inde, Arabie Saoudite, Qatar, Egypte »

Retrouvez des morceaux choisis de mes créations sur www.sylvianeselma.art

 

 

Réponses

New Report

Close